Chaussures recyclées

Découvrez notre sélection de marques de baskets, bottes, bottines et chaussures recyclées et éthiques pour femme.

Prix
Prix - slider
12.00347.00
Pointure
Pointure
Tailles
Tailles
Tailles
Tailles
Couleur
Couleur
Éco-responsabilité
Éco-responsabilité
Prix
Prix – slider
12.00347.00
Pointure
Pointure
Tailles
Tailles
Tailles
Tailles
Couleur
Couleur
Éco-responsabilité
Éco-responsabilité

Une chaussure recyclée est une chaussure qui a été fabriquée à partir de déchets récupérés et transformés en nouveaux matériaux. Par exemple, les bouteilles en plastique, les filets de pêche, les vieux pneus ou encore les déchets de la viniculture peuvent servir à la confection de chaussures.

La fabrication de chaussures recyclées présente de nombreux avantages environnementaux. Tout d’abord, la production de ces chaussures émet moins de gaz à effet de serre (CO2) que celle de chaussures neuves. Pourquoi ? Car elles sont confectionnées avec des matériaux préexistants et ne nécessitent pas la production de nouveaux matériaux vierges.

De plus, la valorisation des déchets permet de leur donner une seconde vie et de limiter leur impact sur l’environnement. Par exemple, les bouteilles en plastique empoisonnent nos océans en libérant des millions de micro-particules de plastique dangereuses pour la vie sous-marine ainsi que pour notre santé.

Enfin, les chaussures recyclées que nous avons sélectionnées sont confectionnées en Europe. Cela permet de réduire les distances de transport entre l’atelier et chez vous, et par conséquent, la pollution.

La marque Iko & Nott propose des baskets fabriquées à partir de cuir recyclé, c’est-à-dire un cuir qui était autrefois un canapé ou un sac et qui a été réutilisé pour en faire ces baskets. Le reste de la chaussure est composé de coton bio et les semelles sont en EVA 100% recyclable. Enfin, ces baskets recyclées sont entièrement fabriquées au Portugal dans la région de Porto.

Si vous cherchez des bottines véganes pour femmes et hommes, vous trouverez chez Will’s Vegan Shoes des chaussures en matière végétale italienne fabriquées à partir d’un mélange de plantes et d’huile de céréales bio cultivées en Europe du Nord, dont les semelles intérieures sont en matériaux recyclés. En fin de vie, ces chaussures seront recyclables.

La marque Nae Vegan Shoes offre quant à elle des bottines recyclées en Bio Eco Corn, fabriquées avec du polyester recyclé et des fibres issues de la fermentation de la plante du maïs.

Dans un cas comme dans l’autre, les chaussures sont fabriquées au Portugal avec des matériaux écoresponsables et dans un atelier respectueux des travailleurs·euses.

Sampla fabrique des baskets vegan exemplaire à tout point de vue :  matières éco-responsables produites en circuit court confectionné à partir de déchets (tiges, peau et pépins) de pomme (AppleSkin).

Pour des chaussures en microfibre biologique, plastique recyclé suède vegan et en liège biosourcé, tournez vous vers Iko et nott.

“WALK CLEAN” est la devise de COG qui propose des chaussures de composition exclusivement vegan et produites en Europe.

Vous trouverez aussi des baskets de course fabriquées avec des bouteilles en plastique recyclées et labellisées Global Recycled Standard (GRS). Ce label permet de garantir des textiles recyclés avec le respect de critères environnementaux et sociaux.

Puisque nous aurons toujours besoin de chaussures à nos pieds, opter pour des chaussures recyclées à l’impact réduit sur l’environnement. Elles sont respirantes, antimicrobiennes, hypoallergéniques et sont faites avec des matériaux sûrs pour la santé.

Pour que votre paire de chaussures recyclées vous tiennent plusieurs saisons et garde tout son confort, entretenez-les simplement :

  • Lavez simplement à la main avec du savon
  • Séchez avec des serviettes.
  • Tenez la paire éloignée de toute source de chaleur directe ou du soleil ;
  • Enfin, vous pouvez utiliser du cirage pour chaussures pour raviver la couleur de vos chaussures en cuir

Label GOTS

Le label international GOTS (Global Organic Textile Standard) garantit :

  • L’absence de résidus de pesticides ou de métaux lourds dans le produit fini ;
  • La production des vêtements sans recourir à des substances toxiques, cancérigènes ou aux OGM ;
  • L’interdiction du travail forcé, obligatoire et celui des enfants ;
  • Et des salaires et un nombre d’heures de travail satisfaisant aux exigences légales nationales.