GOTS | TOUT SAVOIR SUR CE LABEL POUR TEXTILE BIO (2022)

GOTS, pour “Global Organic Textile Standard”, est le label de référence pour les textiles biologiques en coton, laine, soie et chanvre. Il garantit un mode de production durable, écologique et socialement responsable.

C’est-à-dire :

  • Un textile comprenant au moins 70% de fibres biologiques ;
  • Sans recourir à des substances dangereuses ;
  • En offrant des conditions de travail décentes ;
  • Et permettant la conception de textiles résistants.

Mais concrètement, ça veut dire quoi ?

Table des matières

Entre 70 et 95% de Fibres Biologiques

Il existe 2 niveaux de certification GOTS :

  1. Plus de 95 % de fibres biologiques certifiées ;
  2. Au moins 70 % de fibres biologiques.

Et pour compléter, le textile peut donc être composé de moins de 30 % de fibres non biologiques dont 10 % de fibres synthétiques maximum. 

(Ce pourcentage de fibres synthétiques peut toutefois monter à 25 % pour les chaussettes, les caleçons longs et les vêtements de sport).

Et comment savoir le niveau de certification de votre textile ?

C’est simple : regardez l’étiquette.

Si cette dernière ne mentionne aucun pourcentage de fibres biologiques, cela veut simplement dire que le produit en contient plus de 95 %.

Garanties Environnementales

Si le label GOTS est internationalement reconnu, ce n’est pas pour rien.

En effet, ses exigences en matière de respect de l’environnement vont bien au-delà des portes des usines.

Voici les garanties environnementales du label GOTS :

  1. Interdiction des produits chimiques toxiques ;
  2. Interdiction des OGM ;
  3. Traitement des eaux usées ; 
  4. Emballage dans des cartons recyclés ;
  5. Interdiction des cintres en plastique.

Voyons ça en détail !

Interdiction des Produits Toxiques

Dans la fast-fashion, les produits toxiques sont utilisés tout au long du processus de production des vêtements : des éthoxylates de nonylphénol qui fixent les couleurs et sont des perturbateurs endocriniens reconnus, au formaldéhyde cancérigène servant à la création de vêtements sans repassage.

Leur interdiction a donc une double utilité :

  • Vous protéger ;
  • Et préserver la planète car ces produits chimiques finissent généralement leur vie dans les sols et les océans détruisant ainsi la faune et la flore.

Je ne pense pas que lister exhaustivement toutes les substances interdites soit intéressant. Gardez simplement en tête que tout ce qui peut mettre en danger votre santé ou l’environnement est prohibé par ce label.

(Vous pouvez toutefois consulter la liste complète des produits chimiques interdits dans la version 6.0 du label GOTS.)

Interdiction des OGM

L’utilisation d’organismes génétiquement modifiés (OGM) est strictement interdite par la certification Global Organic Textile Standard. Plus précisément, le label GOTS n’accepte que les fibres naturelles biologiques ou “en conversion”.

Pourtant, un produit certifié GOTS peut contenir jusqu’à 0,9 % d’OGM. Alors comment est-ce possible ? Eh bien l’organisation Global Organic Textile Standard a repéré à plusieurs reprises des cas de contamination de coton bio par du coton OGM.

Et ça ne plaît pas du tout au label. C’est pour cela que ce dernier a créé, en partenariat avec OCA, la Textile Exchange et la Wageningen Food Safety Research, le ISO IWA 32:2019.

Qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un protocole (une méthode) de pointe permettant aux laboratoires autour du monde de repérer la présence d’OGM dans la chaîne de production du coton.

(Je vous avais dit que ce label était pour le moins… exigeant.)

Notre mission chez GOTS est le développement, la mise en œuvre, la vérification et la protection des standards dans la production de textile biologique.

Nous nous assurons que les normes environnementales dans la fabrication de vêtements bio et écologiques soient respectées.

Traitement des Eaux Usées

Il faut compter entre 8 000 et 10 000 L d’eau pour produire 1 kg de coton. Et #funfact, il se trouve que cette ressource essentielle au secteur de la mode, l’est également à notre survie.

C’est pourquoi le label exige que les entreprises certifiées respectent les règles nationales et locales en matière de consommation, d’assainissement, de rejet (température, PH, couleur) des eaux.

(Parce que non, ces règles ne sont absolument pas respectées aujourd’hui. En effet, nombreuses sont les entreprises de fast-fashion qui rejettent impunément leurs teintures et leurs déchets dans les rivières.)

Mais ce n’est pas tout.

Les entreprises GOTS doivent également mettre en place des indicateurs de performances environnementales, et surtout les améliorer année après année.

Transport, Distribution & Recyclage

Enfin, le label encadre également le transport et la distribution des textiles certifiés :

  • L’usage de cintres en plastique non recyclé est interdit ;
  • Les emballages ne doivent pas contenir de PVC (GOTS incite plus globalement les marques à limiter leur usage du plastique) ;
  • Les cartons d’envoi doivent être recyclés ;
  • Et tous les déplacements (camion, bateau…) ainsi que les routes empruntées doivent être documentés.
Envie de découvrir des marques éthiques et originales en 2023 ?

Abonnez-vous à la newsletter et obtenez gratuitement le magazine Volago édition automne 2023.

Découvrez l’actualité de la mode éco-responsable, et créez-vous facilement une penderie éthique et durable.

mockup magazine livre blanc volago1

Protection des Employé·es

Encore aujourd’hui, l’essentiel des vêtements que nous portons est produit dans des usines dans lesquelles les employé·es travaillent trop longtemps ou de manière forcée tout en subissant des abus physiques et/ou moraux.

C’est pour lutter contre cela que le label GOTS a mis en place des exigences sociales qui reposent sur les normes fondamentales de l‘Organisation Internationale du Travail (OIT) :

  1. Pas de travail forcé ou obligatoire ;
  2. La liberté syndicale et le droit à la concertation collective ;
  3. Interdiction du travail des enfants ;
  4. Absence de discrimination, de violence et de harcèlement ;
  5. Des conditions de travail sûres et hygiéniques ;
  6. Versement d’un salaire minimum décent : c’est-à-dire permettant de répondre aux besoins basiques mais également d’épargner ;
  7. Des horaires de travail raisonnables.

Bon. Vous l’aurez compris :

On parle de conditions de travail décentes.

Rappelons toutefois que ces règles ne s’appliquent qu’aux conditions de travail lors de la transformation du textile et non lors de la culture des fibres.

C’est donc optimisable mais c’est vraiment la meilleure protection pour les personnes qui fabriquent nos textiles actuellement.

Le Label GOTS Garantit aussi un Textile de Qualité

Les vêtements labellisés GOTS doivent passer un certain nombre de tests mettant à l’épreuve leur résistance :

  • Aux frottements ;
  • A la transpiration ;
  • Aux lavages ;
  • Et au rétrécissement.

Résultat ?

En choisissant un textile GOTS, vous vous assurez de porter un vêtement qui restera en bon état pour longtemps.

Qui Contrôle les Entreprises Labellisées GOTS ?

Alors c’est bien beau toutes ces règles mais qui contrôle leur application ?

Les audits et contrôles sont effectués par des organismes indépendants et sélectionnés pour leurs compétences, leur respect de normes ISO et tout un tas d’exigences détaillées dans le Approval Procedure and Requirements for Certifications Bodies.

En France, ce sont les entreprises Ecocert, GCL International LTD. et Control Union qui ont la possibilité de certifier les marques.

Et le processus de certification est exigeant :

  • Vérification de la comptabilité ;
  • Evaluation sur site des systèmes de production et de stockage ;
  • Inspection des eaux usées et de leur système de traitement ;
  • Interviews confidentielles des travailleurs·euses ;
  • Etc.

Enfin, ces contrôles sont effectués au moins annuellement, et peuvent être complétés par des inspections surprises.

Qui a Créé le Label GOTS ?

C’est en 2008 que 4 acteurs spécialisés dans l’agriculture biologique et dans la production de textile responsable (International Association Natural Textile Industry, Soil Association, Organic Trade Association et Japan Organic Cotton Association) se regroupent pour créer l’organisation à but non lucratif “Global Standard”.

L’objectif ?

Harmoniser les différentes approches régionales et de développer un ensemble de normes mondiales pour la confection et l’appellation de textile et vêtements bio.

Quelques Marques Certifiées GOTS

Pour vous aider dans vos recherches, et en attendant de vous les proposer sur notre site, on a dressé une liste de quelques marques éco-responsables ayant obtenu la certification GOTS :

Atelier Tuffery (Jeans Français)

Elia (Lingerie Menstruelle)

Atelier Unes (Mode Femme)

ISTO. (Mode Mixte)

Two Thirds (Mode Mixte)

1083 (Mode Mixte)

Picture Organic Clothing (Mode Mixte)

Envie de découvrir des marques éthiques et originales en 2023 ?

Abonnez-vous à la newsletter et obtenez gratuitement le magazine Volago édition automne 2023.

Découvrez l’actualité de la mode éco-responsable, et créez-vous facilement une penderie éthique et durable.

mockup magazine livre blanc volago1

Conclusion

Notre dossier sur le label GOTS est terminé.

Maintenant, j’aimerais vous laisser la parole :

Faites-vous confiance aux labels éco-responsables ?

Avez-vous déjà acheté un textile certifié GOTS ?

Si oui, en êtes-vous content·e ?

Dites-moi tout en laissant un rapide commentaire ci-dessous.

Article écrit par 

Florian Gabriele

Co-fondateur de Volago et responsable Marketing. Je souhaite participer à rendre l’avenir plus rassurant, et la mode plus respectueuse de l’environnement et des personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apprenez-en plus

Consultez ces ressources pour en apprendre davantage sur la slow fashion :

FAQ

La certification GOTS, pour “Global Organic Textile Standard” a pour objectif un mode de production durable, écologique et socialement responsable des vêtements biologiques en coton, laine, soie et chanvre.

Label GOTS

Le label international GOTS (Global Organic Textile Standard) garantit :

  • L’absence de résidus de pesticides ou de métaux lourds dans le produit fini ;
  • La production des vêtements sans recourir à des substances toxiques, cancérigènes ou aux OGM ;
  • L’interdiction du travail forcé, obligatoire et celui des enfants ;
  • Et des salaires et un nombre d’heures de travail satisfaisant aux exigences légales nationales.
MAGAZINE PDF GRATUIT

Découvrez 48 marques éthiques et tendances pour votre dressing

Abonnez-vous à la newsletter et obtenez gratuitement le magazine Volago édition automne 2023.

Découvrez l’actualité de la mode éco-responsable, et créez-vous facilement une penderie éthique et durable.