BOTT Lingerie
Corbeille “fausse armature” Le Crush – Champagne

115,00 

Made in France

Fabriqué à Poitiers

Certification Oeko-Tex

0 produit toxique pour votre corps et la nature

Matières éthiques

Coton bio et polyester recyclé

Ses “fausses-armatures” en tissus redessinnent le galbe de votre poitrine !

  • Sa forme corbeille apporte un coup de féminité à votre décolleté avec ses « fausses armatures » full confort
  • Son tulle au motif délicat est brodé dans un atelier français
  • À enfiler par la tête, aussi simple qu’une brassière
  • Son dos réglable sur 10cm s’adapte à toutes les morphologies
  • Son élastique lurex souple, doux et large qui ne marque pas la peau

Vous allez définitivement arrêter les armatures !

Fabriqué en France
Ce soutien-gorge made in France est entièrement confectionné dans l’atelier BOTT Lingerie à Poitiers par des couturières expertes ayant travaillé dans les plus grandes maisons de corseterie.

Tulle italien
86% polyamide recyclé et 14% élasthanne recyclé.

Broderie française
100% polyamide recyclé issu de chutes de tissus transformées en fils.

OEKO-TEX Standard 100
Toutes ces matières sont certifiées OEKO-TEX, ce qui garantit l’absence de produits toxiques pour votre corps et pour l’environnement.

BOTT Lingerie, c’est l’histoire de deux amies : Danielle et Camille. Leur objectif ? Sublimer les femmes en leur apportant un bien-être quotidien. Cela passe par la confection d’une lingerie confortable, bien coupée et confectionnée en France à partir de matières recyclées OEKO-TEX.

Laver à la main à l’eau tiède ou en programme “main/délicat” en machine à 30°C dans un filet de protection.

A PORTER AVEC :

Un doute sur la taille ? 
Vous pouvez échangez gratuitement votre article en cas de besoin. 
Pour cela, écrivez-nous simplement à l’adresse : sav@volago.fr.

Label GOTS

Le label international GOTS (Global Organic Textile Standard) garantit :

  • L’absence de résidus de pesticides ou de métaux lourds dans le produit fini ;
  • La production des vêtements sans recourir à des substances toxiques, cancérigènes ou aux OGM ;
  • L’interdiction du travail forcé, obligatoire et celui des enfants ;
  • Et des salaires et un nombre d’heures de travail satisfaisant aux exigences légales nationales.